Hérité depuis l’enfance par mon père, ce geste du sourcier qui m’a toujours été familier ne cesse pour autant de me fasciner.
Ma pratique ne s’est révélée comme une évidence que tardivement dans mon parcours, j’ai aujourd’hui 49 ans.

Mon activité de photographe m’a fait voyager en Asie du Sud-Est et plus particulièrement au Laos où j’ai travaillé une dizaine d’années pour des projets de développement rural, dont bien souvent, la problématique de l’eau était l’enjeu principal.
Cette expérience au Laos a bouleversé ma vie en me sensibilisant d’une manière profonde à la nature et a aussi fait écho à ma pratique de sourcier amateur et passionné.
Ce fut plus particulièrement le cas lors d’accompagnement de projets d’adduction d’eau dans des villages reculés et de missions d’inventaire de la flore et la faune entomologique pour le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre mon expérience et ma sensibilité à votre service pour vos projets de recherche d’eau.